Trucs et astuces : coudre et entretenir la mousseline

mousseline image une trucs et astuces

Légère, fluide et transparente, elle peut être tissée dans différentes matières : coton, soie, laine, viscose… Parfaite pour les petites robes d’été, la mousseline se prêtera parfaitement à la confection de tops, de blouses ou encore d’accessoires de décoration. La mousseline, de par son tissage lâche, composé de fils très fins est fragile et doit donc être manipulée avec beaucoup de précautions.

entretenir la mousseline

Le lavage

Comme avant de coudre tout tissu, celui-ci doit être préalablement lavé. Commencez par effectuer le test de la pattemouille afin de vérifier que votre tissu ne décolorera pas. Pour cela, déposez un linge humide sur votre tissu et appliquez le fer à repasser quelques secondes. Si la couleur a déteint sur le tissu, lavez-le à la main dans de l’eau froide avec un mélange de vinaigre et de gros sel pour fixer la couleur.

Pour les autres lavages, préférez le lavage à la main, dans une bassine ou un un évier rempli d’eau chaude. Exercez des pressions de haut en bas sur le vêtement dans de l’eau savonneuse puis rincez le à l’eau tiède. Surtout n’essorez pas le tissu, placez-le à plat entre deux serviettes éponges puis suspendez-le et laissez sécher à l’air libre.

Si vous souhaitez toutefois le passer en machine, déposez-le dans un sac à sous-vêtements et choisissez le mode délicat de votre machine avec un faible essorage.

Pour plus de douceur et de tenue : Vous pouvez appliquer un apprêt, il sera vaporisé sur le tissu ou ajouté à son eau de rinçage. Celui-ci sera composé d’amidon ou de gélatine.

  • Pour réaliser un apprêt à base d’amidon : délayez 20 grammes d’amidon de riz dans une casserole d’eau froide. Puis, ajoutez ensuite 1 litre d’eau chaude tout en remuant le mélange. Portez la solution à ébullition quelques secondes, puis la laisser refroidir. Filtrez le mélange dans un chinois et ajoutez 500ml de vinaigre blanc et une cuillère à soupe de glycérine. Mélangez bien et vaporisez sur le tissu.

Le repassage

De manière générale, évitez le repassage. Pour cela, faites sécher votre vêtement bien à plat entre deux serviettes éponge.

Cependant, si le repassage est indispensable, utilisez une pattemouille tout en veillant à ne pas écraser le tissu avec votre fer. Vous pouvez également placer le vêtement sur un cintre et approcher la vapeur du fer pour détendre les plis en douceur.

coudre mousseline

Couper la mousseline

Fragile et très fine, la mousseline nécessite de travailler sur une surface lisse et bien plate. Pour fixer votre tissu, le meilleur conseil est de bien épingler voire de fixer votre tissu à votre surface à l’aide de masking tape. Choisissez des épingles extra fines pour éviter les accrocs.

Disposez votre patron et effectuez vos marquages à l’aide d’une roulette de marquage pour éviter de faire bouger le tissu. Placez du papier de soie en doublure de votre mousseline et coupez les deux à la fois, cela préviendra les possibles déchirures du tissu. Il est impératif que vos ciseaux soient fins et bien aiguisés afin de prévenir l’effilochage.

Le matériel nécessaire

  • L’aiguille machine : le mieux est d’utiliser une aiguille fine type microtextile (taille 60) ou une aiguille classique 70.
  • Le fil : choisissez un fil assez fin type coton ou polyester n°40 par exemple.

Le point de couture

Nous vous conseillons un point 2 mm.

Pour éviter que le tissu ne fronce entre les points, réalisez un point droit, serré.

Bon à savoir :

  • Utilisez une plaque aiguille avec un seul trou et un pied presseur pour point droit. Si vous utilisez une plaque aiguille pour point zigzag, qui a un trou plus large, le tissu risque de s’engouffrer dans le trou.
  • Ne faites JAMAIS de marche arrière car le tissu risquerais de se prendre dans l’aiguille ou dans la plaque et de froncer.
  • Pour que les griffes d’entraînement de la machine n’abiment pas votre tissu vous pouvez placer du papier de soie entre votre mousseline et votre machine, le tissu sera ainsi protégé et glissera plus facilement pendant la piqûre.

N’hésitez pas à bâtir vos pièces avant assemblage afin qu’elles ne glissent pas ou ne forment des plis disgracieux.

Compte tenu de sa transparence, les coutures doivent être fines, propres et discrètes. Pour cela, nous vous conseillons d’adopter une des deux méthodes suivantes :

  • La couture anglaise : c’est une couture doublée, simple à réaliser et plutôt esthétique.
    • Posez vos pièces de tissu l’une sur l’autre, envers contre envers, piquez les surplus de couture à 5 mm de la ligne de couture. Recoupez les surplus à environ 3 mm de la couture. Ecartez les surplus de couture au fer.
    • Repliez le tissu, cette fois-ci avec l’endroit à l’intérieur, de façon à placer la première couture dans la pliure du tissu. Repassez la pliure puis surpiquez sur la ligne de couture de manière à enfermer complètement les surplus de la couture précédente.
  • La couture chemiserie : celle-ci est plus légère que la couture anglaise et se compose de deux piqûres parallèles sur l’endroit du vêtement.
    • Superposez deux pièces ensemble, envers contre envers et décalez le bord du devant de 1 cm. Repliez le cm du bord dos par-dessus le bord du devant et piquez à 5 mm très précisément du bord plié. II est très important que cette piqûre soit bien droite et parfaitement parallèle à la pliure. Repassez la couture.
    • Ouvrez les deux épaisseurs de tissu et placez l’endroit vers vous. Rabattez la couture de 5 mm (bord plié) sur le devant, par-dessus le bord du dos. Piquez sur l’endroit, au ras de la couture rabattue.

L’ourlet

  • L’ourlet roulotté :
    • A la machine : Insérez un pied ourleur. Repliez deux fois l’ourlet et faites quelques points pour maintenir le pli. L’aiguille étant baissée, glissez le tissu plié dans le pied ourleur. Abaissez le pied et commencez à piquer en tendant légèrement le tissu et en le décalant à gauche.
    • A la main
      • Méthode 1 : Faites une piqûre machine à 6 mm du bord non fini et réduisez le rentré près de la piqûre. Roulez environ 3 mm entre le pouce et l’index, en cachant la piqûre. Stabilisez le roulotté entre le majeur et l’annulaire et cousez à points coulés, en prenant un seul fil du tissu. Cette méthode est plus facile à exécuter si on enroule le tissu autour d’un fil de bâti, si possible d’une couleur approchant celle du tissu car le fil restera dans l’ourlet.
      • Méthode 2 : Piquez et réduisez comme pour la méthode 1. Repliez le bord sur 3 mm environ et marquez la pliure. Prenez un fil sur la pliure et piquez l’aiguille en biais dans le bord non fini en prenant un fil sur le bord. Travaillez en formant un zigzag, en espaçant les points de 6 mm. Répétez le processus sur 2 ou 3 cm, puis tirez le fil pour serrer les points, en formant ainsi le roulotté.
  • L’ourlet mousseline :
    • Pliez l’ourlet de 1 cm sur l’envers et piquez à très petits points droits au ras de la pliure du tissu. Repassez la piqûre pour bien aplatir la couture. Avec des ciseaux, découpez l’ourlet au ras des points. Glissez la lame ronde des ciseaux sous l’ourlet pour moins risquer de pincer le tissu du vêtement.
    • Repliez le bord piqué sur lui-même et piquez-le. Puis repassez.

 

Cet article vous a donné envie de découvrir nos jolies mousselines ? Rendez-vous sur le site ! Et pour celles qui souhaitent partager leurs créations et leurs conseils, n’hésitez pas à partager sur notre page Facebook et Instagram #mapetitemercerie

 

Comments

  1. Merci pour ces conseils de couture qui vont m’être bien utiles 🙂

  2. Merci pour tous vos conseils et astuce ,ils me sont très utiles pour mes petits ouvrages

  3. catherine a écrit

    Merci pour tous ces conseils qui aident vraiment la couturière débutante que je suis

  4. Merci pour tous ces conseils très bien expliqué.

  5. Merci!!! Je n’ai jamais osé. …avec ces conseils je vais peut être me lancer!😉

  6. Elisabeth a écrit

    Je galère avec le pied rouleur 😢 Le tissu est trop souple, trop fluide, il glisse tout le temps du pied…😭

Trackbacks

  1. […] Trucs et astuces : coudre et entretenir la mousseline […]

  2. […] des pièces élégantes tout en jouant avec les effets de transparence. Pour la coudre, suivez notre petit guide spécial couture et entretien de la mousseline. Retrouvez nos bonnes astuces, des conseils techniques et nos produits pour réaliser vos […]

Speak Your Mind

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.