Publications 2013 : tutoriels, couture

Nos parutions dans la presse

 

 

Les Nouvelles

Patchwork et Création Textile

hiver 2013

coutureCouture : patrons, livres, mercerie, accessoires, tissus, boutons.

-5€ – code : FRPATCH dès 35€ d’achats hors frais de port, dans la limite des stocks disponibles, une utilisation par personne. Offre non cumulable jusqu’au 30/06/2014.

 

mode-et-travaux-logo

décembre 2013

ceinture léopard

 

Vos accessoires ont pris un coup de vieux ? Cette astuce rugissante va y remédier!

Les étapes :

1. Découpez le patron de la ceinture en laissant 15cm de plus tout autour.

2. Rabattre les bords en les collant et les épingler afin de maintenir le tissu le temps du séchage.

3. Pour la manchette, répéter les étapes 1 et 2. Petite astuce, limer un peu la manchette afin que la colle adhère mieux.

Fournitures sur www.mapetitemercerie.com

simili cuir

 Ma liste : 1 plaque de médium de 122×250 cm (épaisseur 15cm), ouate polyester 200g/m2, simili cuir blanc, clous de tapissier dorés 18 mm, pattes de fixation murale pour meuble, vis 15cm, vis 3cm, chevilles, colle en aérosol, marteau, agrafeuse murale, scie, corde, crayon et règle.

Je trouve ça où ?

Outillage et médium : Leroymerlin

Clous de tapissier : Castorama

 Similicuir et ouate : Ma petite mercerie

Réalisation

Pour un lit de 90cm de large.

Scier la plaque médium à 160 cm de hauteur. Couper 164 x 200 cm de ouate et autant de similicuir blanc. Vaporiser de la colle sur le médium, appliquer la ouate en la faisant  dépasser de 20cm sur chacun des quatre côtés. Disposer le panneau de similicuir sur le sol, envers du tissu vers vous. poser le médium dessus, face ouatinée sur l’envers du similicuir en veillant à garder 20 cm de tissu de chaque côté. Rabattre la ouate puis le simili sur un  des côtés du médium et agrafer. Sur le côté opposé, tirer le similicuir, le rabattre avec la ouate puis agrafer. Répéter l’opération sur les deux côtés restants. Vérifier que le tissu est bien tendu. Ne pas hésiter à revenir sur les défauts en tendant et en agrafant à nouveau sur le médium.

Retourner la tête de lit sur l’endroit. tendre une corde à l’horizontale sur la largeur (122 cm) à 5 cm du sommet.

Marquer un premier point à 5 cm du bord puis 7 autres à 16 cm d’écart. Reproduire l’opération sur 10 rangées. Fixer 8 clous de tapissier sur chaque rangée, l’une après l’autre, en commençant par celles du centre, soit 80 clous au total. Visser, pour la fixation murale, des pattes pour meubles au dos de la tête de lit (avec des vis de 1,5cm) : 2 en haut et 2 de chaque côté. Installer les éléments de fixation sur le mur (avec des vis de 3 cm), dans l’axe et emboîter la tête de lit.

logo coudre

novembre & décembre 2013

 

 

kit couture

 

 

 

Kit de couture à la machine « Chien » comprenant le tissu et les instructions nécessaires à la réalisation du modèle. Dimension : 35 cm de long. Prix : 24,70€

www.mapetitemercerie.com

 

 

logo-creative

novembre & décembre 2013diy couronne de noel

 

diy couronne noel

Tutoriel couronne de noël

 

1362748138_burda_logo__y__ksek_

novembre 2013

 

131219151705_0001131219151754_0001 calendrier noel

 

 Tutoriel calendrier de l’avent

logo-creative

septembre & octobre2013trousse enfant couture

tuto trousse

Tutoriel trousse pour enfant

août 2013

logo-creative

DIY baluchon

Diy sac baluchon

Tutoriel sac de plage

Un baluchon pour la plage, pour être au top en bord de mer, apprenez à réaliser vous-même ce grand classique de l’été.

Pour réaliser ce baluchon, il vous faut:
80cm de toile transat en 45cm de large
2,5m de corde coton Aube
25cm de toile velabag orange
œillets de diamètre 14 mm

mode-et-travaux-logo

août 2013

mode et travauxMini idée Pour transformer ma chemise à carreaux en petit blouson fashion, je la coupe au niveau de la taille et des coudes et j’y couds des bandes de bords-côtes puis de grosses pressions à la place des boutons.

mode et travaux sac

Petits secrets, parce que nos filles sont coquettes et globe-trotteuses, on leur réalise une pochette pour y glisser leur première lingerie !
Piqué de coton blanc pour la réalisation de la pochette, et tissus imprimés

mode-et-travaux-logo

août 2013

mode et travaux plage

Cap sur l’été !
Quand la toile à matelas rencontre le fluo…Ce kit de plage est composé d’un maxipolochon coulissé, d’un petit sac à dos pour mettre les maillots, d’un appui-tête, d’un étui à lunettes et d’une pochette fourre-tout.

logo avantage

août 2013

pompon avantage

C’est fashion !Cet été, les franges en cuir viennent border sacs, blousons et chaussures. On s’en inspire en détournant les kits pour pompons en cuir (8,40€ sur www.mapetitemercerie.com) et en les collant sur le rabat de nos minaudières ou aux brides de nos sandales.

logo PRIMA

 

 

 

juillet 2013

t shirtMon T-shirt ethno-chic, une idée sympa et facile à réaliser pour donner du style à un tee-shirt uni.

Pour réaliser ce t-shirt il vous faut : – 1 t-shirt
– Des plaques de flex de coloris coordonnés
– Paire de ciseaux, fer à repasser

burda

Juillet 2013 (Allemagne)

Burda Allemagne juillet 2013

mode-et-travaux-logo

juillet 2013

presse modes et travaux juillet 2013 2

Mini-idée

Borsalino perso

Pour égayer mon chapeau, je couds un ruban de couleur tout autour. J’ajoute un petit noeud sur le côté droit que je fixe d’un point couture.

 

mode-et-travaux-logo

juillet 2013

presse mode et travaux juillet 2013 1

 

Pour être au top du look

Customisez votre cache-coeur en ajoutant un biais lurex en bordure du décolleté et cousez des rubans dans le bas.

Biais galon pré-plié lurex or, 3,27€ le mètre.

Galon gros-grain Barbapapa, 0,40€ le mètre.

Ruban lurex vert, 1,40€ le mètre.

Fournitures www.mapetitemercerie.com

logo PRIMA

juin 2013

pochette irisée prima juin 2013

Une pochette futuriste irisée

On craque pour rabat arc-en-ciel et sa patte kilt jaune fluo. Cet accessoire fera son effet tout l’été ! Par Céline de Ma petite mercerie.

Le bon shopping :

  • fermoir magnétique
  • patte kilt
  • feuille thermocollante irisée
  • fil fluo
  • plaque de cuir
  • 10 clous à clipper
  • aiguilles
  • ciseaux
  • machine à coudre
    1. Réalisez la pochette : pliez la plaque en cuir noir en veillant à ce que le troisième pli soit plus petit pour faire le rabat. Clippez 5 clous de chaque côté pour la fixer.
    2. Appliquez la plaque irisée : positionnez et collez la feuille thermocollante irisée sur le rabat de la pochette en veillant à laisser une fine bordure. Cousez le tour avec du fil jaune fluo.
    3. Fixez le fermoir : coupez la patte kilt pour la mettre à la bonne dimension, puis cousez-la en fixant la languette à boucle sur la pochette et celle à trous sur le rabat.

mode-et-travaux-logo

mai 2013

Presse Mode et travaux mai 2013

Pochettes à secrets

Nos trousses nous suivent partout. On les aime en tissu enduit dans les imprimés phares de la saison.

Fermeture Eclair fluo 20 cm, 2,20 €.

www.mapetitemercerie.com

Michael Miller, Petit Pan, Liberty.

logo-creative

mai 2013

Presse Créative mai juin 2013Presse Créative mai juin 2013 2

Ma petite robe Hindi

Légère et colorée, cette rose se réalise en moins de deux heures…

Les petites filles seront prêtes pour les vacances.

Fournitures :

1 – Reproduisez le patron sur du papier de soie en respectant les dimensions.

2 – Pliez votre tissu en deux et découpez le contour. Coupez la face avant de la robe en s’aidant du patron qui correspond à une taille 6 ans. Coupez l’arrière de la robe en suivant le même procédé. La face arrière est moins longue de 6 cm, qui vont être comblés par la broderie anglaise.

3 – Découpez les motifs qui vous plaisent sur les chutes de tissus. Assemblez-les au milieu si besoin par un point droit, faites attention que les motifs se suivent !

4 – Cousez endroit contre envers la broderie anglaise que vous venez de faire au dos de la robe.

5 – Toujours sur la face arrière, découpez un rectangle de dimension 17 cm x 26 cm, insérez un rectangle de tissu brodé mesurant 17 cm x 27 cm. Cousez endroit contre endroit.

6 – Assemblez le devant et l’arrière de la robe endroit contre endroit en commençant par les coutures d’épaules.

7 – Assemblez le biais d’encolure à cheval sur celle-ci, en portant sur le côté d’une des épaules. Coupez le biais s’il est trop long, repliez l’extrémité vers l’intérieur.

8 -,Glissez le cordon à l’intérieur du biais à l’aide d’une aiguille à bout rond, piquez les petits pompons et faites un noeud.

 

Logo capital magazine

mai 2013Presse Capital mai 2013 copie

Trouver des besoins insatisfaits dans le commerce en ligne

L’e-commerce n’est plus l’eldorado qu’il a été, peu d’entrepreneurs parviennent à y gagner de l’argent, à moins d’être hyperspécialisés », remarque Jean-François Trouillard, expert-comptable associé chez In Extenso. A chaque fois, le succès repose sur la capacité à proposer une offre très large de produits dans un univers restreint. Avec ma petite mercerie, Christel Anglade a opté pour le domaine des loisirs créatifs, en plein boom. Elle a réalisé l’an dernier 1 million d’euros de chiffre d’affaires en vendant boutons, rubans, tissus et passementerie. Cette ancienne chargée de communication dans le BTP a débuté en 2009 chez elle, à Marssac-sur-Tarn, à empaqueter des colis avec ses parents. Avec un budget de 100 000 euros, dont 75 000 accordés par une banquière (ses collègues hommes ne voulaient pas), elle a financé la réalisation du site et acheté son premier stock de 5000 produits auprès de 10 fournisseurs, notamment locaux. séduites, les blogueuses spécialisées dans la mode qu’elle avait contactées par mail se sont chargées de lui faire sa publicité.

logo PRIMA

mai 2013

prima mai 2

De la dentelle sur mon pull

Découpez deux pièces de dentelle symétriques de façon à ce qu’elles épousent les épaules et cousez-les. Préférez un petit pull blanc féminin pour un résultat romantique et sexy. Tissu dentelle ciel, 1,54€ les 10cm/laize, mapetitemercerie.com.

Mes colliers en plastron multichaîne et breloques

Regroupez toutes vos chaines et colliers cassés que vous compléterez éventuellement d’autres bijoux fantaisie afin de varier les matériaux. L’idée est d’obtenir des morceaux de chaînes, colliers, breloques, perles, de longueurs différentes. Cousez-les de part et d’autre d’un ruban en gros grain ou en daim, en les disposant de la plus courte à la plus longue. Chaînes dorées à partir de 3,30€ le m, lacet 15mm, coloris rose clair opaque ; 1,70€ les 50cm, mapetitemercerie.com.

logo PRIMA

mai 2013

 

prima Mai 2013

Une étole bling-bling

Prenez une étole ou un morceau de jersey coupé en triangle, puis cousez des grelots ou des perles tout le long de la bordure. Tissu jersey, 1,50€ les 10cm/laize, et grelots, diamètre 16mm, 1,29€ pièce, sur Mapetitemercerie.com.

Mon tee-shirt blanc en top drapé

Froncez un pan de mousseline blanc sur chacune des épaules. Cousez d’abord le bas de chaque pan endroit contre endroit sur le bas du tee-shirt, puis cousez chacun sur le dessus de l’épaule ) petits points. Mousseline blanche, 3,45€ les 50cm/laize, sur Mapetitemercerie.com.

 

logo PRIMA

mai 2013

Prima 3

Une robe graphique

Les rayures sont partout ! Céline, créatice talentueuse, vous explique comment vous faire une robe en deux temps trois mouvements. Par Céline, de ma petite mercerie.

Le bon shopping

1 chemise blanche ajustée

Tissu rayé en 140cm de large (2 fois votre tour de taille)

2 attaches pour jupe

1 machine à coudre, 1 aiguille et du fil

1. Préparez les pièces de la robe

Coupez votre chemise sous la poitrine ou à la taille. Sur toute la longueur du tissu rayé, faites un ourlet à 1,5cm du bord. A l’opposé de cet ourlet, faites 2 piqûres parallèles. Posez bien à plat et tirez pour créer les fronces, puis répartissez-les.

2. Faites le raccord chemise et jupe

Epinglez la jupe sur la chemise, endroit contre endroit. Piquez à la machine, puis repassez pour aplatir les coutures. Retournez le tout pour que la robe soit à l’endroit. Il ne reste plus qu’à fabriquer une jolie ceinture pour masquer la couture.

3. Montez la ceinture

Découpez 1 bande de 15cm de plus que le tour de taille dans le reste du tissu, en suivant le sens des rayures. Pliez en 3 chaque extrémité vers l’intérieur, puis faites un ourlet. Cousez les 2 attaches et placez cette ceinture sur la jupe au niveau de la taille.

www.mapetitemercerie.com

 

 

logo coudre

mai 2013

presse 3

Ma petite mercerie

Boutons en polyester. Prix : à partir de 0,30 € l’unité.

Exemple de col en feutrine à réaliser soi-même à partir de feutrine blanche et de croquet serpentin noir, disponible sur le site de la créatrice. Prix: 1,75€ la plaque de 10cm de feutrine ; 0,89 € le mètre de croquet. www.mapetitemercerie.com

 

logo est républicain

mai 2013

l est republicain

Un sac homemade

Se coudre un sac unique et personnalisé, c’est facile avec un large choix de tissus et accessoires proposés par le site mapetitemercerie.com. On peut par exemple s’inspirer de ce cabas très graphique, réalisé avec du tissu imprimé chevrons et des morceaux de cuir noir et fluo. Ressortez votre machine.

 

logo art et déco

avril 2013

presse 6

Envol

Tissu Field, en coton, l. 110 cm, 1,63  le coupon de 10cm, design Robert Kaufman, Ma petite mercerie.

logo-lopinion

avril 2013

presse 8

Ma petite mercerie : tous à vos aiguilles !

Avec des milliers de produits et près de 180 000 visiteurs par mois sur le site Internet mapetitemercerie.com, l’entreprise fondée en mai 2010 par Christel Anglade-Moncéré ‘est imposée comme une référence pour celles et deux qui pratiquent la couture.

Des boutons en bois, des rubans, des tissus unis ou à motifs, du cuir, des fleurs sur tulle, des pompons, des plumes… La galerie virtuelle de Ma petite mercerie (entreprise de Net économie il n’y a pas de point de vente « physique ») est un véritable labyrinthe. Tenez-vous bien : ce sont près de 20 000 produits que Christel Anglade-Moncéré et ses onze employés mettent à disposition d’une clientèle amatrice ou professionnelle, férue de couture, qui n’a pas tardé à faire de Ma petite mercerie un fournisseur de premier choix. La formule est tout simplement imbattable.

On trouve absolument tout et l’on peut commander en petites quantités. Besoin d’un seul bouton ? Les commandes à l’unité sont acceptées tandis que la découpe des tissus débute dès le dixième centimètre. Installée dans le petit village de Sénouillac, dans le Tarn, entre Gaillac et Villeneuve-sur-Vère, Ma petite mercerie traite chaque jour près de 200 commandes. Le défi relevé depuis deux ans par Christel n’est pas des moindre. Avec autant d’articles à la vente, des nouveautés qui tombent en cascade; une clientèle qui s’élargit de façon quasi exponentielle et des délais de livraison auxquels celle-ci est très sensible, la logistique est ici une tâche de haute précision. Combiner une activité professionnelle (la couture) et le commerce électronique : voici le pari de Christel Anglade-Moncéré. Pour l’instant, c’est plutôt réussi.

Loisirs créatifs

Styliste de formation, cette quadragénaire reprend en quelque sorte le flambeau familial. Fille et petite-fille d’entrepreneurs, elle a d’abord officié comme chef de produit dans l’industrie de l’habillement avant de se lancer dans l’aventure de la mercerie derrière génération. Au moment de l’étude de marché, elle dresse le constat d’une évolution des « loisirs créatifs » et d’un essor des activités manuelles. Face à la standardisation des enseignes et du prêt-à-porter, la création d’accessoires et la personnalisation des vêtements ont le vent en poupe. La couture a disparu ? Faux.

Des millions de femmes la pratiquent. Des hommes aussi, même s’ils ne constituent qu’une faible part de la clientèle de Ma petite mercerie. Mais avoir une cible ne suffit pas. L’ergonomie du site et la rapidité de livraison sont indispensables. Enfin, il faut savoir conseiller, et surtout coller au plus près des tendances, voire même les impulser pour avoir toujours un temps d’avance. Ainsi, Christel Anglade-MOncéré parcourt les saisons et passe en revue toute la presse spécialisée. Le succès est tel que l’entreprise a noué des partenariats avec une trentaine de fournisseurs implantés dans le domaine de la mercerie et anime tout un réseau de fournisseurs locaux. A Sénouillac, l’atelier de Ma petite mercerie jouxte la maison de Christel. Bientôt, il va falloir pousser les murs parce qu’il n’y a plus assez de place pour entreposer les kilomètres de velours, de laine, de coton et les paillettes par milliers qui arrivent et repartent à flux tendu. L’objectif de Christel ? Doubler chaque année le chiffre d’affaires de Ma petite mercerie et devenir le leader du marché national.

logo PRIMA

avril 2013

Mode et customisation
En direct des podiums, cinq bonnes idées de créateurs, à réaliser soi-même, pour suivre les tendances sans ce ruiner! par Laura Diesbecq

orima avril

 

Je fais un collier en passementerie
Un pompon et un cordon tressé, et le tour est joué ! Vous n’avez pas de pompons tout fait? Utilisez du galon à franges charleston : roulez-le à la base et maintenez le tout avec de la dentelle noire. Galon charleston, 2,24€ les 50 cm, cordon 1,40€ le mètre, dentelle, 1,23€ le mètre.

Je porte ma chemise comme un peignoir
Piquez une chemise à votre compagnon (les rayures constituent un « plus » pour le résultat final). Découpez le long de la boutonnière, puis autour du col afin d’enlever le tout. Cousez à la place un ruban large. Portez la chemise croisée. Ruban autoroute, 18mm 1,20€ le mètre

logo PRIMA

avril 2013

 

prima avril 13

 Je féminise mon pull noir avec un col Claudine
Le cuir irisé est tendance, alors ne vous en privez pas ! Découpez du cuir doré à la forme souhaitée et cousez-le tout le long de l’encolure du pull. Ou fermez-le avec un lien, pratique pour le porter avec tout ! Cuir doré, dès 14,70€la plaque de 22,5/33cm

Je donne du pep à ma veste
Choisissez une veste classique ou en tweed, pour un maximum d’effet et gansez-la avec un passepoil fluo, le long du col, des manches et aussi des poches, s’il y en a. Passepoil vert fluo, 0,90€ le mètre.

logo avantage

avril 2013

presseblog3

 

presseblog4

J’en ai rêvé, je l’ai fait
Christel
« Je suis revenu dans un village de ma région pour y ouvrir une e-commerce »
Christel Anglade-Moncéré, fait partie de ces nouvelles entrepreneuses qui décident de quitter la ville pour s’installer au vert, privilégiant ainsi la qualité de vie. Ce phénomène porte désormais un nom / La Silicon Prairie.
Déclic: Styliste à Toulouse, j’adorais créer des bijoux, des sacs ou des broches. puis mon père m’a demandé de travailler dans la PME familiale : le bâtiment , cela n’avait aucun rapport avec ma passion, les loisirs créatifs ! L’envie de retrouver mes racines étaient de plus en plus forte : j’ai grandi à la campagne, dans le Tarn, et je voulais offrir cela à mes enfants. Quand la PME a été vendue, je suis partie. A 39ans c’était maintenant ou jamais.

De Fil en aiguille. Nous avons été séduits par une maison à Sénouillac, qui compte 900 habitants. Et je voulais un travail qui me permette d’y vivre. Pourquoi pas la mercerie, en voie de disparition aujourd’hui ? Je suis passé du béton au bouton grâce à la Net économie. Avec internet, on peut toucher des clientes partout et, dans la région, le transport et La Poste sont efficaces.

La vie en vert. J’ai commencé toute seule dans mon salon, entourée de rubans, de tissus… Et aujourd’hui nous expédions 200 colis jour, recevons 200 000 visites par mois sur notre site. J’ai engagé 10 collaboratrices, toutes des environs. Le bonheur, c’est de me passer de voiture, respirer le bon air, déjeuner dehors. Même si je travaille beaucoup, je vais chercher mes enfants à l’école. Pour la qualité de vie, nous sommes tous gagnants. et les sceptiques le reconnaissent : aujourd’hui, on peut être une femme d’affaire et vivre au vert !

logo-creative

mars 2013

 

Le fluo c’est chic
L’alliance d’un motif graphique et une touche de rose fluo font de ce sac un accessoire tendance pour vos virées shopping !
Retrouvez les étapes de ce tutoriel icicabas créative mars avril

creative mars avril 2

logo perspectives entrepreneurs copie

mars 2013

Presse perspectives entrepreneurs mars 2013

Quand le e-commerce ressuscite un commerce physique disparu

Christel Anglade-Moncéré a lancé son site de e-commerce de mercerie toute seule, chez elle, en mai 2009. Début 2013, elle emploie dix personnes et un bâtiment de 300m2 héberge ses stocks. Les raisons de son succès ? Avoir transformé un commerce « vieillot » en une niche tendance, jeune et fraîche, ciblant les femmes de 20-40 ans. Et surtout son net-modèle économique qui repose sur une extrême attention portée aux clientes : « tissus bien pliés, papier de soie, cadeaux, un mot personnalité écrit à la main pour chacun de nos 150 colis/jour… Elles reçoivent leur paquet et s’en souviennent.« 

L’entreprise n’hésite par ailleurs pas à appeler les clientes et une question posée reçoit une réponse dans le quart d’heure.

www.mapetitemercerie.com

logo PRIMA

mars 2013

En direct des podiums
Pour suivre les tendances des créateurs un petit repérage des idées à suivre. Par Laura Diesbecq

presseblog2

Des pois en veux-tu en voilà !
Appliquez des pastilles thermocollantes sur une veste en velours ou un top, localement sur l’encolure ou sur tout vêtement, pour un max d’effet. Préférez une base noire ou marine pour le contraste. Sachet de 24 pastilles (6mm) à thermocoller, 5,40€

Une pochette ethnique
Dénichez une pochette en forme d’enveloppe, en velours ou veau velours bleu électrique. Cousez, dans l’ordre, une bordure en tissu d’inspiration ethnique ou à fleurs colorées, le long de la pointe du rabat; des galons à pompons (8mm environ 0,81 € le mètre), et enfin chainette à breloques (1,90€ les 20 cm). En finition, cousez ici et là des boutons en métal (7mm, 0,63€ l’un)

logo PRIMA

mars 2013

presseblog1

Un escarpin bicolore
Choisissez un modèle noir, au talon plutôt épais. Peignez celui-ci en blanc, puis cousez une bride cheville. Ils donneront une note graphique à un look smoking en noir et blanc. Peinture textile, 15,82€ le set de 6 flacons de 22 ml (blanc, jaune, bleu, vert, noir) sangle en cuir 24,90€, boucle métallique 23mm, 3,27€ les 2.

Une marinière revisitée
Prenez une vielle chemise dont l’encolure est abimée, et une marinière toute simple. Découpez le bas de la chemise et cousez le à la base de la marinière. En finition, cousez des poignets à bords cotes à l’extrémité des manches. Poignets Courtelle en acrylique, L8,5cm, 5,20€ la paire

Une chemise ajourée
Découpez un carré sur le devant de l’épaule en mousseline colorée, puis cousez une pièce de dentelle à petits points. Dentelle jacquard, 14,30€ le m en 17 cm de largeur.

 

 logo tchatche

janvier 2013

 

presse 1

 

 

presse 2

Ma petite mercerie, un succès tissé de fil en aiguille

Portrait de Christel Anglade-Moncéré, entrepreneuse et dénicheuse de tendances…

Il y a deux ans, après des débuts comme chef de produit dans l’industrie de l’habillement puis 15 ans passés dans l’entreprise familiale, cette styliste de formation, passionnée de décoration et bricoleuse astucieuse, décide de se lancer dans l’aventure de l’entreprise. Fille et petite)fille d’entrepreneur, elle fait le pari audaciaux dans un contexte économique hostile de transposer la mercerie traditionnelle à la « Net » économie. Un pari gagnant pour Christel… Aujourd’hui Ma petite mercerie rencontre un grand succès sur la toile et compte déjà plus de 30 000 fans à son actif. Avec 130 000 visites par mois, soit 4 200 visiteurs par jour, elle est devenue l’un des succès inattendus du commerce en ligne.

De l’idée à l’entreprise… L’histoire de Ma petite mercerie

Christel à l’oeil averti d’une dénicheuse de tendances. En 2010, lorsque l’idée lui vient de réinventer la mercerie, elle observe une explosion des loisirs créatifs et plus particulièrement des travaux d’aiguilles. Face à la standardisation de la décoration et du prêt-à-porter, customiser ou créer accessoires et vêtements s’impose comme un phénomène branché.

Autrefois réservée aux retraités et aux anciens, le travail à temps partiel et les 35h ont révolutionné le profil des adeptes de la couture. Elles sont jeunes, actives et pleines d’idées. Après avoir réalisé une étude de marché qui valide ses hypothèses et avoir trouvé un partenaire financier, Christel rentre les premiers mètres de tissus dans le salon de sa maison à Sénouillac, en plein coeur du vignoble Gaillacois. Elle ne tarde pas à enregistrer sa première commande : du fil élastique, des boutons, des produits de mercerie… L’aventure commence pour de bon.

Une journée au coeur de Ma petite mercerie

Depuis la première commande en mai 2010, cette mercerie d’un nouveau genre rencontre un vif succès. Entre temps, l’atelier a déménagé pour s’installer dans une extension de la maison et Christel s’est entourée d’une, deux, trois… puis huit personnes. Ce projet solitaire est devenu l’aventure d’une belle équipe 100%. Au petit matin, l’atelier prend l’allure d’une fourmilière où tout le monde s’actibve pour honorer les commandes avec un souci permanent de satisfaire le client. 150 colis qui partent de l’atelier chaque jour, et malgré un nombre qui ne cesse de croître, le même soin est apporté à chaque commande. La présentation des colis est soignée, les articles sont emballés de papier de soie coloré, assortis de trois cadeaux toujours différents et toujours accompagnés d’une carte personnalisée et manuscrite. Une délicatesse qui suscite la surprise et le plaisir des clientes.

L’atelier de Ma petite mercerie, un rêve de créateur

L’atelier est un rêve de petite fille… Que l’on soit passionnée, débutante ou confirmée, on trouve toujours son bonheur dans cet atelier. Entre tissus, rubans, boutons, textile, mercerie et pelotes de laine, chacune est libre de créer son univers. Livres, kits et patrons sont là pour  pour donner des idées aux plus novices. En se promenant dans l’atelier, nos yeux vont des paillettes à la dentelle, du satin au jersey, du fluo aux pastels en passant par le cuir et les étoiles. Un vrai bonheur de créateur !

Ma petite mercerie… Plus qu’un rêve, une réussite économique

La réussite des deux premières années se retrouve dans les chiffres. Le chiffre d’affaires de 1,2 million d’euros valide les choix stratégiques faits il y a 2 ans. Toujours ambitieuse, Christel ne compte pas s’arrêter là et voit les choses en grand. Le succès est au rendez-vous mais la chef d’entreprise n’est pas au bout de ses rêves. Elle souhaiterait doubler son chiffre d’affaires chaque année au cours des 3 ans à venir pour arriver à 4 millions d’euros par an. Elle devra pour cela s’investir, s’agrandir, recruter mais surtout conserver la qualité de son service. Et pourquoi pas l’international ? N’est-il pas un proverbe qui dit que « Rien n’est impossible à ceux qui croient en leurs rêves ».

Logo JDD

janvier 2013

Le JDDJDD blog

Les meilleures idées ne poussent pas forcément dans un garage. Eux ont fait leurs études dans de grandes agglomérations, y ont commencé leur carrière avant de prendre la clé des champs et de monter leur start-up loin de la fureur citadine. En France comme aux États-Unis, les nouvelles technologies se mettent au vert. Les Américains ont même donné un nom à ce phénomène : Silicon Prairie. Depuis quatre ans, des dizaines de start-up fleurissent aux abords de Des Moines (Iowa), Omaha (Nebraska), Kansas City (Kansas) ou Austin (Texas), loin de la Silicon Valley californienne…

En France, le mouvement, encore difficile à quantifier, a débuté en 2008, « lorsque le très haut débit a vraiment vu le jour », assure Serge Pilicer, président de l’association Ruralitic, instigatrice des Universités d’été des territoires numériques à Aurillac (Cantal). « Les territoires les plus innovants ont axé leur politique numérique là-dessus, ce qui a permis l’installation de TPE et de PME. Dans ces zones, cela compte énormément. » À écouter ces entrepreneurs au pré installés dans le Sud-Ouest, le Languedoc-Roussillon, le Limousin ou le Centre, les avantages sont nombreux : des loyers inférieurs de 30%, une meilleure qualité de vie, un lien avec la capitale grâce au TGV… et un levier de croissance pour des terres secouées par la désindustrialisation.

Une e-mercerie à Sénouillac, un village du Tarn

Chaque jour, 150 à 200 colis s’amoncellent dans son salon à Sénouillac, village de 1.000 âmes dans le Tarn. Repousser les murs de sa maison n’y a pas suffi! En janvier, Christel Anglade inaugurera des locaux professionnels au milieu des vignes pour héberger sa start-up, ­mapetitemercerie.com. « Le cocktail a fonctionné dès le départ, sourit-elle. Pourtant, je ne suis pas de la génération numérique… » Après quinze ans passés dans la PME familiale à Toulouse, la quadragénaire bricoleuse a choisi de revenir sur ses terres. C’était il y a trois ans. Elle a, depuis, engrangé 180.000 visites par mois, embauché huit salariés, dégagé un chiffre d’affaires de 1 million d’euros en 2012 et remporté les Trophées PME organisés par la station RMC. « Internet a permis de faire renaître le secteur de la mercerie, qui avait disparu des villes et villages, s’enthousiasme-t?elle. Grâce aux transports et aux réseaux de communication, tout est fluide et facile! » L’entrepreneuse compte doubler son chiffre d’affaires et recruter une douzaine de salariés supplémentaires en 2013. Le camion de La Poste, lui, continuera à parcourir quotidiennement 120 km depuis Toulouse pour acheminer boutons et pelotes de laine.

Camille Neveux – Le Journal du Dimanche
samedi 05 janvier 2013

 

logo-creative

janvier 2013

 

Chic mon porte-monnaie !
Avec son fermoir vintage et son tissu très contemporain, ce porte-monnaie sera l’accessoire tendance de l’année 2013 !

Retrouvez les étapes de ce porte-monnaie fleuri ici.Créative - Janvier - Février 2013 - Chic mon porte-monnaie.1. 2Créative - Janvier - Février 2013 - Chic mon porte-monnaie .2. 2

 

 

 

logo midi shopping

janvier 2013

Quoi de neuf ? Par Bruno Vedel

photo presse 5 photo presse 6

 

logo PRIMA

janvier 2013

En direct des podiums

Une pochette bling bling
Choisissez une pochette à rabat, uni et claire. Collez la fourrure sur le rabat. Cousez des plaques de cristal et collez les pampilles en formant des fleurs sous le rabat. Fourrure fantaisie, 2,20€ les 10 cm sur laize, cristal à découper, 1,80 les 10cm sur 140cm, strass/ 2,70€ le sachet

Un col bijoux
Appliquez des strass sur le col d’une chemise ou fabriquez-le, ce qui permet de le porter avec tout. Col en satin duchesse 1,95€ le coupon de 137 cm sur 10cm de large, bouton à partir de 0,54€ et strass à partir de 2,70€ le sachet

Une bride baroque
Procurez vous des escarpins avec une brise à la cheville. Cousez des boutons à strass le long de la bride, bouton fleurs, strass et cabochon à partir de 3,50€

Prima – En direct des podiums – Janvier 2013

Prima - Janvier 2013 - En direct des podiums

 

logo il était un fil

janvier 2013

 

presse 5

Zest

Le tissu dentelle est en nylon et coton.

Les tissus « Ta dot sunny« , « Petites rayures » et « Vichy » sont 100% coton.

Dans l’ordre :

  • 1,54 € les 10cm/135
  • 1,63 € les 10cm/110
  • 0,91 les 10cm/laize
  • 0,94 les 10cm/laize

Du pep

Boutons en polyester. Ils existent en version pois, coeur et vichy. Ma petite mercerie. De 0,30 à 0,45€.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commentaires

  1. Bonjour,
    Félicitations pour votre blog, je le découvre avec grand bonheur. Quelle excellente idée hihihi.
    J’aime beaucoup les modèles que vous avez présentés dans les magazines « Créatives », en particulier le sac à imprimé géométrique et fluo :).
    Bonne continuation 🙂

Exprimez-vous !

*